◄ Retour à la page d'accueil du site
Logo Site Jouve-Portrait par Serge Popoff
Actualités de
Pierre Jean Jouve
Page d'accueil des Actualités
Actualités 2014

Actualités éditoriales


Jouve
Radio
INA
Commémo-
ration 14-18
Jacques Darras Quarto
Jouve
ALS

Colloque
de Berne
Messages

Manifestations

Jacques Roubaud

Guy Levis Mano,

Images de l'homme immobile

(poèmes de la captivité, 1943-1945, préfaces de
Pierre Jean Jouve,
Pierre Courthion,
Albert Béguin
),
éditions Folle avoine, 2014.
Guy Levis Mano - Images de l'homme immobile - éditions Folleavoine - 2014





Manifestations, rencontres, publications, ...  nos messages

1er décembre 2014
1er novembre 2014
1er septembre 2014
11 juillet 2014
21 juin 2014
20 avril 2014
27 février 2014
14 janvier 2014



Année 2013

Manifestations


19 décembre 2014

de 14 h à 17 h, ENS, rue d'Ulm, Paris - Salle des Actes

Le CIEPFC (Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine, Responsable : Frédéric Worms) organise un colloque :

"Jean Wahl : poésie et philosophie"

« Dans tout ce qui s’est fait d’important en philosophie après la guerre on trouve la trace de Jean Wahl », disait Deleuze. Mais il aurait pu y joindre la poésie, comme Jean Wahl a joint, de manière unique, poésie et philosophie, introduisant l’une dans l’autre, Rimbaud, Rilke, à l’égal de Nietzsche ou Kierkegaard, et l’autre dans l’une, écrivant des poèmes, ou marquant des poètes, tel Yves Bonnefoy, qui en témoigne dans son œuvre autant que Deleuze et comme le disait ce dernier à l’index de son grand livre : « Jean Wahl : passim ».

Exceptionnelle par la présence d’Yves Bonnefoy, cette table ronde le sera aussi par la lecture de poèmes inédits de Wahl. Elle comprendra quatre interventions, ainsi qu’une discussion ouverte avec le public.
19 décembre 2014,
de 14h à 17 heures
"Colloque Jean Wahl : poésie et philosophie",
à l'ENS, rue d'Ulm.
Nouveau lieu :
Salle des Actes,

En présence de

Yves Bonnefoy.

avec la participation
de Giuseppe Bianco
et de Bruno Picot

dans le cadre du séminaire "Littérature et Philosophie d'aujourd'hui" organisé par

Dominique Combe et Frédéric Worms

République des Savoirs/Ciepfc.

A l'Université Catholique de Louvain (Louvain-La-Neuve),

le 18 décembre 2014,

soutenance publique de la thèse de doctorat de

Machteld Castelein :

"Pierre Jean Jouve romancier: de la hantise du meurtre à l'Oeuvre".

Université Catholique de Louvain (Louvain-La-Neuve),

le 18 décembre 2014

Thèse de doctorat de

Machteld Castelein :

"Pierre Jean Jouve romancier"

Pierre Jean Jouve aux ALS 

Revue Quarto  N° 38, Slatkine

19 Juin 2014

96 pages — 11.00 €

Présence de Pierre Jean Jouve dans les fonds des Archives Littéraires Suisses (Berne)

Générique

Stéphanie CUDRÉ-MAUROUX, Éditorial : Pourquoi un Quarto Pierre Jean Jouve ? ;  Jean STAROBINSKI, Images de 1942 - Pierre Jean JOUVE, Symphonies du XVIIIème siècle à Gstaad. - Jean-Paul LOUIS-LAMBERT, Gabrielle Boissier et Pierre Jean Jouve (Collection Luc Franzoni) - Amaury NAUROY, Chronologie d'une longue amitié marginale [Georges Borgeaud] - Stéphanie CUDRÉ-MAUROUX, Pierre Jean Jouve chez les Bille pendant la Première Guerre mondiale : quatorze clichés inédits ! - Béatrice BONHOMME, Pierre Jean Jouve, Blanche Reverchon et Jean Léon Donnadieu : une création qui s'appuie sur la générosité d'une amitié. - Jean-Paul LOUIS-LAMBERT, Entre Genève et Fribourg, Pierre Jean Jouve et la L.U.F. à travers la correspondance Jouve-Walter Egloff. - Denis BUSSARD, Pierre Jean Jouve et Marc Eigeldinger Une amitié de circonstance ? - Vincent YERSIN, Blaise Cendrars et Pierre Jean Jouve. - Tristan HORDÉ, Jouve : une lecture de fragments. - Muriel PIC, Le poète, le critique et la prophétie. Traces de Pierre Jean Jouve dans le Fonds Jean Starobinski. - Laurent CENNAMO, Une histoire sans nuages (Correspondance Jouve-Salis 1942-1970).

Quarto N° 38- Pierre Jean Jouve aux ALS - Slatkine - 2014
Devant Jouve sur la photo de couverture (1917), on découvre Jacques Lenoir en sportif heureux (et futur suicidé) : c'est le modèle du héros émouvant et tragique "Jacques de Todi" du Monde désert (1927)

Sur le site de la Librairie Gallimard

Colloque : "Ecrire en Suisse pendant la Grande Guerre"

Berne

26 et 27 mars 2015

L'Institut de Français de l'Université de Berne prépare pour les 26 et 27 mars 2015 un colloque qui sera consacré à une question d'actualité et de géographie littéraire : comment les écrivains Français, ou de langue française, ont trouvé ou cherché en Suisse des conditions pour écrire pendant le premier conflit mondial et qui s'intéressera aux figures de Romain Rolland, Pierre Jean Jouve et Louis Dumur, sans exclusive. Ce colloque de littérature française et d’histoire de l’édition s'intéressera aux conditions intellectuelles, éditoriales, sociales qui ont fait choisir la Confédération aux écrivains cités ci-dessus, comme à quelques autres. Des travaux récents ont montré en effet que ce fut notamment le cas d'écrivains Allemands ou germanophones. En se fondant sur l'étude biographique et littéraire de quelques grandes personnalités de la littérature en français pendant la première Guerre mondiale, on tentera de définir et de mesurer l'impact qu'ont pu avoir, dans une certaine création littéraire, la neutralité helvétique, le maintien des possibilités de rencontres avec des étrangers -parfois des "ennemis"-, les conditions éditoriales suisses.

Le comité scientifique réunit : Mme Béatrice Bonhomme et MM. Bernard Duchâtelet, Luc Fraisse, François Jacob, Daniel Segesser, François Vallotton.

Les propositions de contributions sont à adresser avant le 10 septembre 2014 à la fois à michele.crogiez@rom.unibe.ch et à nicolas.morel@rom.unibe.ch

    Institut de Français de l'Université de Berne

    32e Marché de la Poésie

    11-15 juin 2014

    Place Saint-Sulpice 11-15 juin 2014

    Le Programme du 32e Marché de la Poésie ►

    Logo 32e Marché de la Poesie - 2014

    Jacques Darras

    « Il faut très vite réimprimer ce Poème de Jouve Contre le Grand crime  »

    Février 2014

    Jacques Darras publie Je sors enfin du Bois de la Gruerie  (Arfuyen), sous-titré "Tout reprendre à 1914 — Poème cursif/discursif", une vaste fresque épique et historique, poétique et critique, où il publie des « remontrances » à des poètes célèbres, où il déclare "Je vous dis que j'aurais très vraisemblablement déserté en 1914. Je vous explique pourquoi", où il évoque la "Volatilisation d'Édouard Darras au Bois de la Gruerie le 24 septembre 1914", où il glorifie le "trio d'intelligence majeure à qui l'Europe doit d'avoir survécu à elle-même en ces années d'obscénité meurtière" : Romand Rolland, Stefan Zweig et Sigmund Freud, où il nous fait découvrir les poètes anglais qui ont vécu l'apocalyptique bataille de la Somme et que nous connaissons si mal (Wilfred Owen, Siegfried Sassoon, Edward Thomas) et qu'il traduit. Et bien d'autres choses ; ici, je résume.

    ►On pourra lire une « anthologie permanente » sur le site Poezibao, reprise sur notre site.

    Nous, lecteurs de Pierre Jean Jouve, nous savons que Jouve a renié toute sa première oeuvre, y compris sa période pacifiste, aussi nous sommes frappés par la réédition que nous donne Jacques Darras de grands fragments de son Poème contre le grand crime (petit tirage en Suisse en 1916, quelques pages seulement rééditées depuis) : ces fragments sont sur-titrés par Jacqus Darras : "Brève approche du champ de bataille poétique dans la compagnie du poète infirmier verhaereno-whitmanien Pierre Jean Jouve". Jacques Darras proclame ensuite :

    Il faut très vite réimprimer ce Poème de Jouve Contre le grand crime.

    Il y a urgence.
    Pour cela passer outre condamnation de Jouve lui-même contre lui-même.
    La répudiation de son œuvre antérieur.


    Paroles de Poilus - Guillaume Picon - Points - 2014

    Nous devons entamer une forte réflexion sur ces questions, car la commémoration de la première guerre mondiale a des effets éditoriaux puissants : on ne voit pas Hôtel-Dieu - Récits d'Hôpital 1915 sur les tables des libraires (où, en piles, on trouve Genevoix, Barbusse, Dorgelès, etc.), mais on trouve Paroles de Poilus, la récente anthologie de Guillaume Picon (en Points) qui donne à lire des extraits de Vous êtes des Hommes (1915) et de Danse des morts (1917).

    Jean-Paul Louis-Lambert

    Jacques Roubaud

    « La vie est admirable la vie est admirable elle est vaine »

    Février 2014

    Le poème que Jacques Roubaud avait composé (le vocabulaire musical s'impose) pour le premier prix de composition Pierre Jean Jouve ouvre la section « Hommages, I » d'Octogone, son récent recueil de "poésie, quelquefois prose" (février 2014, Gallimard). Cet Hommage à Pierre Jean Jouve est suivi d'autres hommages, qui nous touchent aussi : à Jean Tardieu, à Robert Marteau, à Jude Stefan, ... En voici quatre vers, extraits arbitrairement (p. 51) :

    Vanité, pages folles, luxure
    Ténèbre, moires, lyre sous le soleil
    Un désir que très peu comprendront
    Cessas-tu d'y penser jamais : rose, nue

    Je ne connais pas de lecture parallèle entre Jouve et Roubaud, mais celui-ci, poète attaché aux règles de versification, à la ville et aux jeux sur les nombres, présente des rencontres et des affinités mystérieuses avec Jouve — versificateur obsessionnel, chantre de la Ville (pendant et après  ses années "unanimistes")  et fasciné par les nombres  : nous avons tous été frappés par son attaque de  Paulina 1880 : "La chambre a sept mètres de long, six mètres de large et près de cinq mètres de haut"...

    J.-P. L.-L.

    Jacques Roubaud - Octogone

    1914-2014 : Commémoration de la première guerre mondiale

    Comment situer Jouve ?


    Il y a une actualité très riche en cette année 2014, c'est la commémoration de la guerre de 1914-1918 (http://centenaire.org/fr). Les écrivains-témoins qui ont écrit sur cette guerre sont relus, réédités, commentés. Le cas de Jouve est très particulier. Il n'a pas, comme Genevoix, Duhamel, Barbusse ou Dorgeles, témoigné sur la guerre des tranchées. Réformé, et pacifiste, Jouve n'est pas parti au front, mais culpabilisé en y voyant partir ses amis, il s'est engagé comme infirmier bénévole à l'hôpital militaire de Poitiers. Il y a vu mourir de nombreux soldats victimes de maladies infectieuses. Lui-même tombe malade deux ou trois fois. Épuisé, comme Romain Rolland en a témoigné dans son Journal de guerre, Jouve part en Suisse. Il y sera un témoin, un écrivain, un militant, un journaliste illustrant le mouvement pacifiste. ►La Guerre et le Pacifisme (page : première vie)

    Jacques Darras : « Jouve est le plus grand poète de la guerre 14-18 »

    Jouve (er Frans Masereel) : Hôtel-Dieu (2e édition)
    En ouvrant la table ronde qu'il a animée (avec la participation de Catherine Jouve, Robert Kopp et François Lallier) à la BNF le 15 octobre 2013, Jacques Darras a tenu à déclarer : « Les poèmes de guerre de Pierre Jean Jouve sont des chefs-d'oeuvre », ils sont « fabuleux », « c'est le plus grand poète de la guerre 14-18 ». La table-ronde est diffusée en vidéo, sur le site de la B.N.F. 
    Jouve - Poème contre le grand crime

    Ces poèmes, Jouve les a reniés en 1928,

    il a interdit leur réédition. Ils avaient été publiés en petit nombre, et aujourd'hui, Vous êtes des hommes, Poème contre le grand crimeHôtel-Dieu  sont des pièces de collection rares.

    On peut les lire partiellement dans les volumes de Oeuvre composés par Jean Starobinski pour le Mercure de France en 1987... (► suite)


    La discussion est ouverte ► 1914-2014 : Commémoration de la première guerre mondiale — Comment situer Jouve ?


    Pierre Jean Jouve : émission radiophonique diffusée par l'INA

    Logo INA boutique

    Pour la première fois, l'INA diffuse une émission de radio consacrée à Pierre Jean Jouve. Il s'agit de la Nuit magnétique de France Culture produite par Claude Royer Journoud le 27 septembre 1982 et diffusée le 6 octobre 1982 (réalisation Paméla Doussaud). On y entendra les voix d'amis disparus : Martine Broda, Mathieu Bénezet, mais aussi celles de de Marcelin Pleynet, René Micha, Anne-Marie Albiach, Jacques Darras, Jean-Pierre Prévost et Jean-Christophe Bailly. Des archives permettent d'entendre la diction de Jouve (avec sa fine ironie) lisant des poèmes.


    Je vous invite vivement à vous rendre sur la page http://boutique.ina.fr/audio/PHD98016269/pierre-jean-jouve.fr.html et à acquérir le fichier mp3 (c'est une émission de 1h25, vendue 2,99 €).

    Dans la même série, l'INA diffuse une émission consacrée à Gabriel Bounoure.

    J.-P. L.-L.

    Emission consacrée au poète Pierre Jean JOUVE et probablement enregistrée lors de la soirée organisée au centre Georges POMPIDOU le vingt-sept septembre 1982 par Claude ROYET JOURNOUD.
    Claude ROYET JOURNOUD s'entretient avec Martine BRODA (poétesse, critique littéraire et traductrice française), Marcelin PLEYNET ... suite) ►►

    Soutenances de thèses de doctorat sur Pierre Jean Jouve

    Jeunes chercheurs ►

    Le 7 décembre 2013, à la Sorbonne,

    Thomas Le Colleter

    a soutenu sa thèse de doctorat en littérature comparée

    La Matière ensorcelée

    sur les rapports entre la poésie et la musique chez trois grands poètes qui étaient aussi musiciens : l'espagnol Federico Garcia Lorca, l'italien Giorgio Caproni et le Français Pierre Jean Jouve.

    La thèse a été dirigée par le Prof. Jean-Yves Masson.

    Plus d'Informations ►

    Le 21 janvier 2014

    Dorota Nowak-Baranowska

    soutiendra à l'université de Varsovie (Pologne) une thèse intitulée :

    Lecture anthropologique des romans de Pierre Jean Jouve

    Ses travaux ont été dirigés par le Prof. Zbigniew Naliwajek. 

    Plus d'informations ► ...

    Dorota Nowak a publié sur le site  : Paulina 1880 : Écriture et photographie

    Nous rappelons que notre rubrique

    Jeunes chercheurs

    se fait volontiers l'écho des travaux des jeunes étudiants et universitaires qui travaillent sur (ou autour de) l'oeuvre de Pierre Jean Jouve

    Actualités éditoriales


    Jacqueline de Roux : Vivre l'Aventure des Cahiers de L'Herne, Jean-Yves Masson : L'Appel des revues, et Mikaël Lugan et ses publications, in La Revue des revues
    N° 50, 2013►
    Revue_des_revues_No50-2013 François Lallier : Regard sur Les beaux masques, in L'Etrangère N° 31-32, 2013 ►


    Entretiens de François Lallier et Béatrice Bonhomme avec Yves Bonnefoy, in L'Inachevable, Livre de poche, 2012. ▼
    MA_Gervais-Zaninger-Visages_Poesie_XXe-PUN-2013
    Odile Bombarde : "Du récit au poème : "La Femme noire" de Pierre Jean Jouve", in : Marie-Annick Gervais-Zaninger
    Visages de la Poésie au XXe siècle. PUN, 2012.
    Y_Bonnefoy-L_Inachevable-Livre_de_poche-2013

    Échos poétiques de la Bible, Textes réunis et présentés par Josiane Rieu, Béatrice Bonhomme, Hélène Baby et Aude Préta de Beaufort.

      Honoré Champion, 2012

    Echos poétiques de la Bible - Honoré Champion - 2012

    La Poésie en prose au XXe siècle, Fondation des Treilles, Les Cahiers de la NRF, 

    Gallimard, 2013.
    L_Etrangere_No_31-32-2013
















    Cahiers de la NRF - La Poésie en prose au XX siècle - Fondation des Treilles
    L'Ecrivain, un objet culturel - EUD - 2012

    L'écrivain, un objet culturel

    dir. David Martens et Myriam Watthee-Delmotte.

    Editions Universitaires de Dijon, 2012 

    Cahier Pierre Emmanuel n°3 - L'Âge d'Homme
    Cahiers Pierre Emmanuel n° 3, Le poète, les poètes.

    L’Age d’Homme, 2013

    ► vers le site pierre-emmanuel.net








    Page d'accueil du site

    Logo Site Jouve-Portrait par Serge Popoff

    Site Pierre Jean Jouve

    Sous la Responsabilité de Béatrice Bonhomme et Jean-Paul Louis-Lambert

    Dernière mise à jour : 9 décembre 2014